Visite du CORG le 10 Mars par nos élus

Le 10 Mars, le Centre Opérationnel de la Gendarmerie d’Aquitaine avait invité quelques élus à une visite très intéressante. Pour Laruscade, Marjorie Portes, Conseillère municipale, et Jean-François Dassonville, Adjoint, y ont participé. D’autres élus, notamment de Bourg étaient également présents.

Sous l’autorité du Lieutenant-Colonel commandant le Centre nous ont été présentés les effectifs (1436, + 500 réservistes dont 76 mobilisés) répartis en 7 compagnies. Son budget global est de 450.000 Euros. La compagnie de Blaye (qui couvre Laruscade) comporte 119 gendarmes et en réfère au Tribunal de Libourne.

A noter qu’un peloton spécialisé de protection est dévolu au CNPE de Braud et Saint Louis.

L’objectif est de renforcer la présence sur le terrain grâce à la mutualisation des moyens entre compagnies, voire entre régions. A noter que le nombre de cambriolages est passé par un pic en 2019, puis a chuté de 12% en 2020, et encore de 20% en 2021. Il y en a eu 4400 en 2021.

Ces messieurs nous ont également reparlé de la « Participation citoyenne » , dispositif fondé sur une collaboration étroite, dans les deux sens, entre les communes et la Gendarmerie. A ce jour 57 communes y adhèrent. La commune de Bourg en est très satisfaite. Le partage d’informations entre les référents nommés par la Commune et le gendarme référent permet de réagir rapidement en cas de délit, et aussi de les prévenir efficacement!

Tous les appels au « 17 » arrivent rue Judaïque à Bordeaux, et  les 4 opérateurs, qui travaillent en 3×8 sous les ordres d’un  Chef de quart et  d’un Capitaine, répartissent les effectifs et les patrouilles en fonction de l’importance, de l’urgence, des endroits concernés, et des moments de la journée. Cela permet de gérer au mieux 98% des interventions, ce qui est exceptionnel.

Les 317.000 appels reçus en 2021 ont donné lieu à 65.000 interventions!

En conclusion, le Lieutenant-Colonel a souligné que son « client » est le public, les citoyens, et qu’ils constituent sa priorité. Par ailleurs, il a mis en exergue le travail du premier échelon, du gendarme de base, qui est le plus important dans tout type d’affaire.

 

0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N’hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

4 × deux =