MANON CORMIER

« Manon Cormier » est le nom choisi pour l’école de Laruscade.

C’est celui d’une femme avocate à Bordeaux, féministe militant pour le droit de vote et résistante déportée.

Autour de l’inauguration du nom de l’école , plusieurs évènements sont mis en place :
  • Tout d’abord, du 8 au 25 juin, la bibliothèque présente l’exposition « Femmes dans la Résistance », conçue et réalisée par la Fondation de la Résistance, avec le concours de nombreux partenaires que sont les musées, les centres d’archives, les associations, les fondations, les familles de résistants.

Constituée de 13 panneaux, elle explique les conséquences du contexte de l’Occupation sur la condition féminine, revient sur le rôle important qu’ont pu avoir les femmes dans l’émergence de la « résistance pionnière » et les différentes tâches qu’elles ont pu exercer dans le cadre de la lutte clandestine (agents de liaison, rôle « d’intendantes », participation aux filières de sauvetage, aide quotidienne aux maquisards).

Elle propose enfin des portraits de femmes emblématiques de cette résistance au féminin.

  • L’inauguration aura lieu le vendredi 24 juin à 15h30 devant le portail de la maternelle où une stèle retraçant la vie de Manon Cormier sera dévoilée.

Toutes les classes et leurs enseignants, parents et habitants sont invités à cette cérémonie.

Les travaux des enfants lors des ateliers du 2 juin seront présentés à la bibliothèque ainsi que des documents sur Manon Cormier et ses ouvrages.

  • Ce même jour, 24 juin, à 17 h, Isciane Labatut, historienne de l’art, animera une conférence sur Manon Cormier à la bibliothèque.

 

 

 

0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N’hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

13 + dix-sept =